Pour un monde sans torture ni peine de mort !
Accueil    >    S’informer    >    Torture    >    Position des églises chrétiennes sur la torture
Intention de prière

"Ainsi parle le Seigneur Dieu : Ne le savez-vous pas ?...

...Encore un peu, très peu de temps,...
Les sourds ... entendront les paroles du livre.
Quant aux aveugles, sortant de l’obscurité et des ténèbres,
leurs yeux verront. Les humbles se réjouiront de plus en plus
dans le Seigneur, les malheureux exulteront en Dieu, le Saint d’Israël.
Car ce sera la fin des tyrans, l’extermination des moqueurs,
et seront supprimés tous ceux qui s’empressent à mal faire,
ceux qui font condamner quelqu’un par leur témoignage,
qui faussent les débats du tribunal et sans raison déboutent l’innocent."

( d’après Isaïe 29, 17-21)

Appels à intervention
La lettre de l’ACAT Avril 2022

Mexique : la police et la justice ont cultivé le recours à l’aveu forcé !
RDC : Celui qu’on surnommait Dodo n’avait que 22 ans !
Campagne BELARUS

« Ce qui est semé périssable ressuscite impérissable ; ce qui est semé sans honneur ressuscite dans la gloire ; ce qui est semé faible ressuscite dans la puissance ; ce qui est semé corps physique ressuscite corps spirituel »

(1 Co 15, 42-44)

La lettre de l’ACAT juin 2022 – action et prière, et bonnes nouvelles-

Zoom : Burundi et Togo

„Mes soupirs sont ma nourriture,
Et mes cris se répandent comme l’eau“.
Job 3:24
La lettre de l’ACAT : actualités, action Mai 2022

Bonjour à tous,

Nos pensées vont d’abord à tous ceux qui vivent les moments les plus affreux et éprouvants de leur existence, pas vraiment loin de chez nous. Que le Père, le Fils et le St Esprit se tiennent à leurs côtés et les aident à résister.

Malgré la nuit qui est descendue sur notre Europe, depuis le 24 février dernier, nous espérons que vous continuez, vous, votre bonhomme de chemin, dans la lumière de Pâques. L’ACAT continue son action puisque le 28 avril se déroulait la deuxième session de l’aventure Shadow Games. Cette fois avec la présence de la FIACAT, partie prenante et à l’origine du projet. Un succès, avec plus de 100 participants !

Il est fort probable qu’un second volet complète cette lettre de mai (en effet, à l’inverse de ce dont cette Lettre pourrait donner l’impression, il n’y a pas que des bonnes nouvelles ; il y a le pendant de ces bonnes nouvelles – par exemple en Arabie Saoudite –, et il y a la guerre (ça, pas besoin de le rappeler), ainsi que d’autres informations.

Un grand merci à tous ceux qui nous soutiennent toujours. Nous avons besoin de vous. Comme tous les mois, n’hésitez pas à nous faire part de vos idées, envies, propositions…

En union de prières,

Cécile Auriol, pour l’ACAT Belgique

La lettre de l’ACAT mars 2022 / Volet 1 – action -

+ Volet 2 (Déclaration de l’ACAT (GRU), AU supplémentaire Vietnam et plus encore ...)

La lettre de l’ACAT février 2022
Position des églises chrétiennes sur la torture

Les églises chrétiennes condamnent unanimement la torture et engagent leurs membres à lutter pour son éradication.

En Belgique, la Concertation des Églises Chrétiennes a notamment eu l’occasion de rappeler cette position unanimement partagée à l’occasion du 26 juin 2015, journée internationale de soutien aux victimes de la torture, et 30° anniversaire de l’ACAT Belgique francophone.

"La CECB invite les membres des communautés chrétiennes de Belgique à s’associer aux célébrations et activités initiées localement, afin que la prière, cri et louange, accompagne les victimes d’actes de torture, les soulage et les porte.

La CECB condamne le recours à la torture, et ce en toutes circonstances.

Dans un contexte actuel délétère, marqué par le regain de tensions et de menaces, la tentation est grande d’abord de radicaliser les discours puis de penser lever ou circonscrire l’interdit fondamental et absolu de la torture, pourtant garanti par de nombreux textes internationaux.

La CECB affirme l’égale dignité de tous les êtres humains devant Dieu, quels que soient les actes qu’ils aient pu commettre ; tous sont pécheurs et tous reçoivent amour et miséricorde. Le Christ crucifié est icône de tous les torturés du monde. Sa passion et sa résurrection sont les gages d’une humanité nouvelle, libérée de la soif de pouvoir et de vengeance qui engendre la violence.

La CECB invite tous les chrétiens de Belgique à prendre à coeur l’appel à prier et à s’engager pour les victimes de torture, ainsi que pour leurs bourreaux, faisant vivre en cela notre vocation de baptisés."

Retrouver la déclaration de la CECB du 26 juin 2015

  Imprimer